Critique du film 1:54 par les élèves du collège

Francis et Tim sont mort sous les coups des moqueries. Pourtant pour Jeff et sa bande tout cela « c’était juste une blague ».

1:54 (Une minute cinquante quatre) est un film qui traite de nombreux thèmes, comme l'homosexualité et le harcèlement, mais montre surtout à quel point « la loi du plus fort » régit encore les établissements scolaires et à quel point les élèves harcelés ne parviennent pas encore à se confier aux adultes par peur des représailles.

Dans le cas du film , nous comprenons bien que les adultes auraient pu régler le problème à sa source mais que le réel danger se trouve dans l'utilisation des réseaux sociaux dont la portée échappe à tout le monde. On peut y lyncher quelqu'un tout comme y trouver le mode d'emploi d'une bombe sans que personne ne puisse intervenir ! Ni les adultes , ni la police…. Le véritable drame du harcèlement c'est qu'il a souvent lieu au secret de ceux qui pourraient aider les élèves en souffrance.

Le film nous informe donc sur les dangers liés à Internet mais nous invite aussi à la tolérance et à la compréhension des différences. On ne choisit pas son physique, ni ses préférences… D’ailleurs, 1:54 nous plonge par ailleurs dans un message positif , celui de la résilience par le dépassement de soi. Courir , se dépasser , gagner pour à son tour avoir la tête haute !

Même si le film, difficile , met en scène le parcours de deux jeunes hommes que la solitude engendrée par le harcèlement a poussé au drame, il n'en est pas moins utile et important puisqu'il grave en lettres majuscules que le harcèlement, nous sommes tous responsable et tous complices dès lors que nous nous taisons.

Critique rédigée par les élèves du Club Cinéma:

-Mathieu Michard 5e2

-Tegra Iko 4e4

-Lucas Engrand 5e2

-Matéo Bourgeois 4e4

-Loghan Tran 4e1

-Gabriel Venier 4e4

-Alexi Ennaya 4e4

-Ali Djelloul-Daouadji 4e3

-Lucas Sachet 4e4

-Anes Hamel 4e4

«